les experts en nutrition sont -ils engraissés par l'industrie agroalimentaire ?

Publié le par oldtime

Alors que  les médias nous déclarent que "nous mangeons mieux qu'avant", la réalité est toute autrui. Selon une étude de l'Insee (2002) :" Nous consommons de plus en plus de produits élaborés", c'est à dire moins de produits alimentaires frais, plus de plats préparés et de produits transformés. Ainsi en 40 ans, la consommation de patisseries industrielle et de produits laitiers riches en graisse saturé  a augmenté de 200 %.  Bref nous consommons de plus en plus "industriel" ! Les experts en nutrition sont attachés à l'industrie pour vendre les vertus de ses plats préparés. Evian  du groupe Danone a son centre de Recherche, les professionnels de la filière viande ont ont un  centre d'information sur la viande (CIV) qui diffuse ses informations auprès du grand public... les charcutiers ont leur centre d'information des charcuteries (CIC), les meuniers ont leur comité scientifique du pain ... Tous ces organismes sont occupés par des experts ce qui est une très bonne chose.

Les chercheurs sont favorables à leur sponsors

 Le seul inconvénient pour la santé publique c'est que ces personnages font le plus souvent parti aussi de  programmes nationaux dans lesquels ils font des recommandations pour l'ensemble de la population : bref ils sont juges et partis ! Selon une étude américaine de janvier 2003 (Journal of the Medical American Association) sur les conflits d'intérêts dans le recherche médicale : : " les chercheurs qui ont reçu des fonds pour conduire leur étude rapportent par comparaison avec des chercheurs indépendants, près de quatre fois plus souvent des résultats favorables à leurs sponsors". Bref, le chercheur industriel, n'est en aucun cas neutre dans ses conclusions, pour le dire vulgairement , il se fait acheter !  les industries utilent tous les mass media contemporains pour faire passer leur message d'une alimentation scientique approuvée par les meilleurs spécialistes :  les centres spécifiques, les livres, les brochures, la presse, les parcs d'attraction .... L'école peu avare de distraction pédagogique avale complaisamment les messages promotionnels d'aliments sans intérêt nutritionnels mais bourrés de calories : les instituteurs recoivent  pour cela des kits prêts à l'emploi ! Les gestionnaires de restaurant scolaire ne ne sont pas laissés de côté. Ainsi le lait est administré à haute dose à nos chers têtes blondes, alors que sa consommation régulière trop importante est associée pour de nombreuses études à des problèmes de santé. La législation est adaptée à la circonstance puisque les gestionnaires peuvent être remboursés en partie par le contribuable !

Les médecins comme Hommes-sandwich

Quant aux médecins, ils sont le plus souvent transformés en Homme Sandwich : tous les centres d'études et de recherche vous proposent  dans la salle d'attente de nombreux médecins leur dépliant gratuits avec force conseil en santé et nutrition :  entre les différents prospectus,  tout peut être dit et son contraire. les industriels n'ont pas exactement les mêmes intérêts : Eviter les fromages gras et boire ou manger des produits laitiers ... Il faut pour clarifier la situation que les responsables d'agence de sécurité sanitaire ou d'un programme national de de santé publique ne puissent pas être liés par l'industrie ! L'information et donc la santé de la population y aurait tout à gagner . (Pour plus d'informations : lire Santé, mensonges et propagandes T. Souccar et I.Robard. Seuil) .

 

Publié dans sciences humaines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article