Le pape est mort, vive le pape !

Publié le

Il était sportif  : randonneur, skieur, nageur, cycliste...Il n'était pas triathlète, ni président de fédération sportive, mais chef d'une église de plus d'un milliards de fidèles plus ou moins fidèles ! Il a survécu à la seconde guerre mondiale, à ce que certains appellent " le totalitarisme", mais aussi à un attentat terroriste avant l'heure ! Il était globe-trotter, il a voyagé sur tous les continents, le plus de pays possibles, il n'était pas touriste, il était porteur de messages peu mystérieux, tout simplement évangéliques ! Il est décédé d'une progressive paralysie, le coupant progressivement de sa motricité, de cette faculté de se mouvoir qu'il aimait tant, puis ensuite amputé de la voix, de son seul pouvoir : la parole aux mains nues ! Il était ultramoderne-conservateur, bref c'était un homme pas comme les autres. Par qui sera remplacé Jean Paul II ? Pourquoi ne pas parier ou prier sur un autre original ? Un homme qui a été professeur de physique-chimie, qui est musicien, compositeur, pilote d'avion, polyglotte, psychothérapeuthe.... Ce n'est pas un personnage de roman, mais un pape potentiel : Oscar A. Rodriguez  l 'archevêque de Tegucigalpa (Honduras), il est le grand favori parmi les non italiens. Il a toutes les qualités requises pour la fonction, il ne manque plus qu'à être élu ! Monseigneurs les cardinaux, décidez-vous, il est encore temps de faire émerger la renaissance : la bonne nouvelle.

Publié dans théologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article